WTS-The Coaching Company

Toutes les Solutions pour votre Entraînement !

La PNL, ou comment aller vers l’Etat désiré en compétition

A travers nos échanges de tous les jours, on se rend bien compte que la communication n’est pas chose aisée. Tout d’abord, notre perception d’une situation à travers nos 5 sens est très variable : face à une même situation vécue, un même message lu ou entendu, deux personnes perçoivent les choses différemment. Ensuite, nous avons des filtres liés à notre culture, notre éducation, nos expériences de la vie, etc. Et enfin, entrent en jeu, les 3 mécanismes que sont la généralisation, la sélection et la distorsion qui finissent par déformer notre analyse.

Ainsi, entre les faits, ce que j’en perçois, ce que j’en pense et ce que j’en dis, il peut y avoir de grandes différences.

programmation-neuro-linguistique

 

C’est sur la base de ce constat qu’est née la PNL en 1972 aux États-Unis. Elle a été créée par John Grinder, professeur de linguistique, et Richard Bandler, mathématicien et psychothérapeute. Ils ont étudié les excellents résultats obtenus par certains professionnels de la psychothérapie et de la communication, parmi lesquels Fritz Perls, le fondateur de la gestalt-thérapie, et Milton Erickson, le père de la nouvelle hypnose. Bandler et Grinder parvinrent à réunir en une seule méthode tous ces les éléments disparates.

La PNL est donc un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements. Elle privilégie le comment au pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps.

Son but : permettre de programmer et reproduire ses propres modèles de réussite.

Dans le sport, les domaines d’applications sont immédiats. Les outils sont relativement aisés à mettre en oeuvre, nécessitant cependant de les avoirs personnalisés et testés à l’entrainement avant de les appliquer en compétition.

 

Pourquoi le terme PNL, Programmation Neuro Linguistique ?

 

Le modèle du changement de la PNL

L’État Présent. C’est le point de départ, la situation dans laquelle se trouve la personne à un moment donné. Il intègre les symptômes d’une situation insatisfaisante et les causes qui lui sont attribuées. La prise de conscience de l’insatisfaction liée à l’État Présent génère une demande de changement.

L’État Limitant. C’est la situation qui empêche la personne d’effectuer le changement et d’atteindre ses buts et objectifs. L’État Présent inclut l’État Limitant

L’État Désiré. C’est le point d’arrivée, la situation satisfaisante dans laquelle le sujet souhaite se trouver s’il quitte son état présent. Il intègre l’objectif et ses conséquences.

L’État Ressource. C’est ce qui permet à la personne d’obtenir le changement souhaité, d’atteindre un objectif, donc de passer d’un État Présent à un État Désiré.

pnl - les états

Le coach peut utiliser différentes techniques durant une séance de PNL

En fonction des problématiques à traiter, le coach va pouvoir utiliser diverses techniques. Voici quelques exemples.

La voix, un outil puissant

Pour que deux personnes puissent mieux communiquer, il peut être nécessaire de caler sa voix sur celle de l’autre, fixer son regard, se mettre dans une posture facilitant les échanges… On appelle cela la synchronisation (calibration) en PNL. Les bons vendeurs utilisent très bien ce type de technique.

Et il ne faut pas perdre de vue que :

 

La définition des objectifs

Une sportive vient me voir en début de saison pour parler de ses objectifs. L’approche va être la suivante :

Sur le sujet des objectifs, consultez le très bon article : Comment définir ses objectifs et planifier sa future saison

 

La gestion du stress, des pensées paralysantes

Pour apprendre à mieux gérer son stress, ses angoisses ou son anxiété, le coach utilisera une technique d’ancrage qui consiste à faire rappeler au coaché un moment positif de son passé afin de l’ancrer dans le cerveau au moment présent. De cette manière, lorsque la personne vivra une période de stress, ce moment positif apparaîtra dans ses pensées.

Pour traiter certaines peurs, le coach pourra utiliser la dissociation. Cette technique consiste à faire vivre au patient ce moment de peur, tout en lui montrant qu’il est en sécurité.

 

Les routines

Une joueuse de tennis avait un taux de double faute important sur son service. Dès qu’elle ratait sa première balle, elle formulait l’idée « Ne pas rater », elle se crispait, avait une boule au ventre, servait vite pour s’en débarrasser. La stratégie qui a été mis en place fut la suivante :

 

Les hypothèses de la PNL

Les techniques de PNL sont très variées et elles dépendent des problèmes à traiter. Il est important de se souvenir que la PNL repose aussi sur des présupposés forts, comme :

, , , , , , , ,

Laisser un commentaire