WTS-The Coaching Company

Toutes les Solutions pour votre Entraînement !

Témoignage Ironman – Clement fartoukh

Le témoignage de Clément aujourd’hui qui nous fait part du vécu de son Ironman, émane d’une personne incroyable. En effet,  Clément est venu nous voir en 2007, en nous disant « Je suis obèse, je suis un gros fumeur, je ne suis pas sportif, …et je viens de m’inscrire à l’IronMan de Nice ! Merci de m’y préparer pour le terminer ! Ah et j’oubliais « Je ne sais pas nager, et j’ai peur de l’eau!! »… Le tableau est décrit ! Et le Challenge accepté et relevé par Jean-Baptiste Wiroth!

Clément nous a fait part du témoignage de sa course :

« Bonjour JB,
La récupération se passe extrêmement bien, j’ai déjà récupéré avec un petit footing familial ce matin. Plus de courbatures, juste quelques troubles digestifs et cutanés…
 

Débriefing de la course :

– Natation : 1er 1000 m très prudents, sûrement trop. J’ai pris un coup dans la tempe entre 1000 et 1200 m, un peu sonné jusqu’au 1er retour. J’ai pu réaccélérer sur la fin de la 1ère boucle et la 2ème boucle. 1ère transition très bien passée, sacs bien repérés.
 
– Vélo : très rapidement en place sur le vélo, temps de passage légèrement en avance jusqu’à la montée de St Pons. Condamine : déconcentration, erreur de passage de vitesse qui m’a obligé à poser le pied à 100 m du sommet. Dommage… ça se passait super bien ! 
Bon roulage jusqu’à Vence, col de l’Ecre sans se mettre dans le rouge, bonne relance après Cossoles. Comme dab, la montée de St Pons m’a plié les cuisses. La descente jusqu’à Carros a été une grosse partie de plaisir. Carros – St Laurent : très difficile de relancer avec le vente de face et le manque de puissance. Transition : accueilli par Philippe, ça fait chjaud au coeur, bon timing.
 

– Course : départ assez rapide, bonnes sensations, bonnes jambes. Au bout de quelques minutes, douleur abdominale au niveau du sternum (point de côté ?), j’ai ralenti et respiré jusqu’à ce que ça passe (6-7 km). J’ai réussi à garder un rythme régulier jusqu’à la fin. Alimentation, hydratation et arrosage réguliers. Ca fait chaud au coeur de vous voir sur le bord de la route !
Le protocole alimentaire a été respecté à la lettre aussi bien en vélo qu’en cap, pas de fringales, pas de déshydratation.
 

Au sujet de la préparation :

Les entrainements concoctés par JB se sont avoués encore une fois hyper efficaces. Vu les plannings professionnels compliqués, il a été encore plus difficile cette année de rendre cohérents les entrainements, mais il y est arrivé. Les 2 derniers mois ont été particulièrement difficiles, tout d’abord sur le plan physique du fait de charges élevées, mais aussi sur le plan moral qui de ce fait a chuté. Mais là, JB a repris les choses en mains, a adapté les charges d’entrainements et a trouvé les mots pour remonter le moral.

 

MERCI encore pour tout !
Objectif prochain : descendre en-dessous des 13h… Ouais ouais, j’en refais un !! »


Pour aller plus loin :

 

Laisser un commentaire