WTS-The Coaching Company

Toutes les Solutions pour votre Entraînement !

Interview Francis DUJARDIN, coach du réseau WTS

Francis Dujardin fait partie du réseau WTS depuis sa création, en  2008 
 

WTS Bonjour Francis, peux-tu te présenter ?

FD : J’ai 61 ans, 2 enfants de 34 et 22 ans. Je suis coach WTS depuis la création du réseau. Je suis également moniteur MCF. Je partage cette activité de coaching avec des missions d’ingénierie pour des collectivités dans le tourisme sportif. Deux activités très complémentaires. Ma passion pour les sports d’endurance est ancienne, avec plus de 45 ans de pratique du cyclisme, du VTT, du Trail, et du ski alpinisme. Cette passion ancienne n’exclue pas la modernité et le gout de l’évolution vers d’autres formes de pratique de ces sports. Des évolutions qui sont pour moi essentielles pour le développement de ces sports.
 

WTS : Depuis, combien de temps conseilles-tu des sportifs ?

FD : Depuis 2002. Cela a commencé par des jeunes en école de VTT. Puis des compétiteurs, des clients, et des sportifs lambda qui venaient à moi par connaissance. Mon adhésion au réseau WTS coulait donc de source en quelque sorte.
 

WTS : Quel est ton plus beau souvenir de coach ?

FD : N’en donner qu’un seul serait réducteur, alors je choisirais trois exemples : Deux jeunes que j’ai coachés, qui présentaient des symptômes de déficience motrice ; ils ne sont évidemment pas devenus des champions du monde, mais après trois ans d’un travail assidu, ils participaient à des coupes régionales de cross-country dans lesquelles ils faisaient bien plus que de la figuration. Une jeune athlète en ski alpinisme devenue championne du monde. Des sportifs lambda que j’ai accompagnés parfois plusieurs années. Des gens avec charge de famille et responsabilités professionnelles importantes, ils reviennent au sport, perdent quelques kilos, améliorent leurs performances et surtout prennent du plaisir. Ils partent à l’assaut de classiques qu’ils terminent haut la main.
 

WTS : Dans ton coaching, tu es plutôt « Analyse » ou « sensation » ?

FD : Au départ analyste vu ma formation technique à la base, mais il ne faut pas ignorer les sensations. La réussite tient dans un savant mélange des deux. Apprendre aux sportifs à se connaître, et en même temps savoir se référer à des éléments objectifs.

WTS : Qu’est-ce qui te passionne dans ton métier de coach ?

FD : L’échange avec les sportifs, que les rendus soient bons ou mauvais, peu importe, ce qui compte c’est d’écouter et de comprendre. Continuer d’apprendre, de découvrir, d’essayer de nouvelles choses. Certainement une manière de ne pas vieillir, l’important c’est de le savoir.

WTS : Qu’est-ce que tes sportifs apprécient dans ton coaching ?

FD :  L’optimisme, la disponibilité et la remise en question à chaque fois que c’est nécessaire.
 

WTS :  Quel est le champion que tu apprécies le plus ?

FD : Un actuel en VTT, Julien Absalon, un sportif bien dans sa tête, qui donne une belle image de son sport. Un ancien en cyclisme, Raymond Poulidor, toujours là, toujours un peu sur un vélo. Hélas tous nos grands champions ne vieillissent pas de la même manière.
 

WTS : Ta principale qualité ?

FD : Déterminé, exigeant : mais, poussés à l’extrême c’est aussi des défauts ; ici aussi il faut doser, comme dans l’entraînement.
 

WTS : Ton principal défaut ?

FD : Ne sait pas toujours dire « non » quand il le faudrait ; ensuite il faut assumer, et ce n’est pas toujours facile !
 

WTS : Ton plat préféré ?

FD : Cannellonis aux petits légumes, avec du parmesan évidemment !
 

WTS : Vin rouge ou vin blanc ? 

FD : Blanc vendanges tardives ; la finesse, le gout, et la force réunies.  
 

WTS : Une devise, une citation, un mot de la fin ?

FD : Elle est d’Arthur Ashe : « Une des clés du succès est la confiance en soi. Une des clés de la confiance en soi, est la préparation ».
 

>> Retrouvez-le coach en live, mercredi soir à 19h sur la page Facebook WTS. Thème « L’échauffement, la thermo-régulation, et les bonnes pratiques vestimentaires »

 

Lien vers la page du profil de notre coach ici : 
>> Francis Dujardin

 —
.
.

, , , , , , , ,

Laisser un commentaire