Véronique MARICIC (Triathlon)

veronique-maricic-ironman-nice-cliente-wtsBonjour Jean-Baptiste, L’IronMan vient de se terminer. Je te fais un petit retour de cette superbe journée pour laquelle j’étais vraiment bien préparée. Je suis partie en forme pour la natation, j’ai super bien nagé ! Le vélo a été un régal. Je connaissais le parcours, pour l’avoir fait plusieurs fois, dont une avec toi. J’étais en super forme. J’ai pensé à boire toute les 10mn de la boisson énergétique ou de l’eau, à manger toutes les 20 mn un petit morceau de barre, ou de biscuits (des figolus !). J’ai préféré ne pas prendre de gels. Je n’ai jamais eu ni faim, ni froid. J’ai mis en pratique tes conseils et je me suis éclatée dans les descentes. J’ai bien roulé avec le prolongateur aussi (gros plateau, moyen pignon super!). Je ne me suis pas arrêtée une seconde même si j’en avais très envie à la fin.

Un souci quand même, dans la montée de Coursegoules, j’ai eu un point dur dans chaque cuisse, comme un début de crampes. Je me suis massée les cuisses en roulant et c’est passé. Je suis arrivée au parc, avec un collègue du Club et j’ai commencé à discuter, en me préparant, ensuite une autre fille du Club, nous a rejoint et je suis partie me préparer avec elle. Je crois que je m’inquiétais vraiment pour le marathon et j’ai perdu la notion de la course. Résultat : 18 mn sous la tente avant de sortir…

J’allais encore bien, j’ai couru les 5 premiers km tout doucement avec mon amie et vers l’aéroport j’ai commencé à avoir très mal au ventre, et envie de vomir. Un tour par les toilettes m’a permis de repartir en peu mieux. Quand tu m’as vue, je n’avais plus qu’un point de côté ! En fait le 3 et le 4ème tour se sont bien mieux passés que le premier où pendant quelques kms je me suis demandé comment j’allais pouvoir finir !
Au 2ème tour, j’ai rattrapé un autre collègue qui n’avait pour objectif, comme moi que de terminer. Nous avons décidé de continuer ensemble à allure très cool. Cela m’a permis de finir fraîche et sans séquelle. Pas de douleur comme après le marathon ! J’ai un tout petit peu regretté de ne pas mettre moins de14h….
Cela dit aujourd’hui, je vais très bien, ni crampes, ni courbatures, juste très sommeil vers 10h du soir !

Le bilan est donc très positif et je tenais à t’en remercier encore. Les petits ratés me donnent déjà envie de recommencer pour “faire mieux la prochaine fois” …..

Un club hyper sympa, une famille qui m’a encouragée du début à la fin et un super coach à l’écoute, voilà la bonne recette pour réussir un bel Ironman.

A très bientôt!!

Véronique
Ironwoman 2009
1:26:17/7:06:19/5:22:06

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *