Étiquette : embrun

logo embrunman Entrainement (physio, conseils, coaching..)

Objectif 2015 première partie Embrunman

logo embrunmanLa saison de triathlon va bientôt démarrer et il est temps de définir ses objectifs si ce n’est pas déjà fait pour certains d’entre vous. En ce qui me concerne, pour cette saison, ça sera l’Embrunman !
Cela faisait des années que pour des raisons professionnelles je ne pouvais pas participer à cette course mythique et emblématique. Cette compétition qui fait tant rêver mais également si peur, celle qui a longtemps été considérée comme l’Ironman (même si ce n’est pas le vrai terme qu’il faut employer) le plus difficile au monde. Dans la sphère du triathlon et plus particulièrement dans celle de la France, il y a les “finishers Ironmans” et il y a les “finishers Embrunman”. Pourtant les distances ressemblent beaucoup à celle d’un Ironman sauf que là-bas, le petit plus, c’est que le départ se fait dans le noir complet, il y a 5000m de dénivelé positif sur le parcours cycliste avec 8 kilomètres de plus également par rapport à un Ironman classique si je puis dire, et le marathon s’effectue sur un terrain qui s’apparente parfois à du trail. L’Embrunman mérite bien le titre de triathlon distance XXL.
Après avoir à mon actif 5 Ironmans, cette épreuve représente un challenge de taille que je pense réalisable mais sans pour autant de garantie de réussite, c’est pourquoi je ne devrais négliger aucun détail sans quoi je pourrais regretter amèrement d’avoir osé me présenter sur la ligne de départ. Un challenge ça se respecte et je vais m’y employer du mieux possible.
À travers ces pages Web, je vous parlerai de ma planification et de ma programmation pour atteindre cet objectif qui sera le premier et le principal de la saison 2015. Je vous présenterai le suivant dans un prochain article ainsi que le détail des objectifs secondaires qui me permettront de mesurer l’évolution positive (ou négative) de ma préparation.

Actu WTS

EmbrunMan J-12 et retour sur le 5150 de Marseille

Aujourd’hui, je viens de terminer ma dernière sortie vélo « longue », tout juste 100 km. Ma préparation est maintenant finie. Il n’y a plus que le voyage à organiser.

Bilan de ma préparation
Quand je regarde en arrière, je peux m’apercevoir que mon bilan quantitatif et qualitatif n’est pas à la hauteur de ce que je m’étais fixé. Bien sûr mes contraintes organisationnelles y sont pour quelque chose, de même que quelques aléas de la vie courante (fuites d’eau, tôle froissée de ma voiture,…). Ce que je retiens de cette période de préparation même si elle n’a pas été idéale ; c’est un sentiment de fatigue tout au long de ce dernier mois. S’il y a eu fatigue, c’est peut être que je n’étais pas en mesure de faire plus. Effet de l’âge ? Fatigue du travail ? Le point positif reste que mon appareil locomoteur n’a pas souffert : aucune douleur.

Le 5150 de Marseille
Le triathlon Ironman 5150 de Marseille était pour moi une course de préparation. Je voulais tester mon vélo, ma tenue et mes chaussures de CAP mais aussi faire une séance à intensité forte. Finalement, le test fut une réussite. Un TOP 20 au scratch et des temps dans chaque discipline très corrects (surtout en CAP). Je me suis étonné d’autant que je n’avais fait aucune séance à forte intensité. Ce triathlon m’a aussi rassuré car en course, le sentiment de fatigue ressenti à l’entrainement n’était plus là. Le format de triathlon M me convient bien : j’arrive bien à gérer mon effort sans me soucier de l’économie d’énergie. L’EmbrunMan sera autre chose.

Stratégie pour l’EmbrunMan

Mon ami Laurent Urban m’a toujours dit que l’EmbrunMan débutait après l’Izoard. Je vais essayer de l’écouter et éviter de tout donner dans son ascension. FS1FS1Il va falloir que j’agisse contre nature…

Fred Sultana
Coach WTS à Toulon

 

 

WTS - The Coaching Company

GRATUIT
VOIR